OGM : droit de savoir légitime ou barrière au commerce?

 

Alors qu’au milieu des années 1990 le Canada autorisait les premiers OGM en agriculture, 20 ans plus tard, leur usage massif ne fait plus de doute : les superficies GM de certaines denrées comme le maïs et le soya frôlent les 90 % dans certains pays. Si le taux d’adoption par les producteurs agricoles a été fulgurant, le dossier des OGM a fait couler beaucoup d’encre et suscite encore des questionnements et des réflexions. Le plus récent point d’inflexion est sans contredit la question de l’étiquetage, alors que de plus en plus d’États, de pays et même de géants de l’alimentation prennent position pour une plus grande transparence en la matière. Comment cette plus récente mouvance influencera-t-elle le recours aux OGM, et avec quels impacts potentiels sur la filière agroalimentaire?

Cette conférence vous intéresse?

icone-conferences

Contactez-nous :
pascale.bernier@groupeageco.ca
418 527-4681 — Poste 229

 

 
Retour aux conférences